Bien vous préparer!

Pour chaque mission, il est nécessaire de consulter et au besoin d’imprimer les documents de préparation nécessaires à la réalisation des missions.

Tous les visiteurs du CENST doivent prendre connaissance du guide de l’enseignant et du fonctionnement de la navette avant leur visite au CENST. Nous vous remercions de votre collaboration. 

Mission : Un entraînement d’astronaute

Durée : Environ 4,5 heures
Préparation en classe : Aucune

À travers cinq ateliers sensoriels inspirés de l’entraînement des astronautes et développés pour aiguiser la curiosité, les élèves s’éveillent à la science et à la démarche de découverte active. Motricité fine, motricité globale, observation et expérimentation sont au menu. S’en suit l’analyse en groupe d’un court-métrage d’animation pour démêler réalité et fiction dans les films.
Après le dîner, on met en pratique notre entraînement en permettant à chacun, répartis en trois ou quatre équipes, de prendre part à une courte mission sur la Lune. D’autres ateliers sont donnés à ceux qui attendent leur tour.

Mission : Les roches spatiales 

Durée : Environ 5 heures
Préparation en classe : Aucune

Cette activité laisse toute la place au sens de l’observation des élèves. On commence avec un atelier de classification de roches sans instruments autre que nos yeux et nos mains. Taille, couleur, poids, texture… Les élèves doivent discuter pour trouver des façons de classer un ensemble d’objets et de présenter leurs idées à la classe.

On continue avec une présentation interactive où on cherche à déterminer à quels endroits du système solaire on pourrait s’attendre à trouver des roches.

L’après-midi, on divise la classe en trois ou quatre équipes qui vont sur la destination de leur choix et reviennent avec une roche ou un minéral particulier. Au retour, les élèves utiliseront un arsenal d’instruments scientifique simples pour remplir une grande fiche d’identification à propos de leur échantillon.

Matériel de mission

Mission : Saturne et Titan

Durée : Environ 5 heures
Préparation en classe : 1 heure

À l’école, la moitié de la classe prépare une mission vers les anneaux de Saturne et l’autre vers son plus gros satellite naturel, Titan.

L’objectif? Découvrir de quoi sont faits les anneaux de Saturne et la surface de Titan. Des tests sur les roches et les liquides sont à l’ordre du jour. Pendant la préparation, chacun se voit aussi attribuer un rôle qui détermine ce qu’il fera pendant sa mission.

Le jour de la visite au CENST, une équipe fait sa mission le matin et l’autre l’après-midi. Pendant la mission de l’autre équipe, les élèves effectuent des expériences semblables à celles de l’activité « Les Scientifiques de l’espace ».

Matériel de mission

Mission : Les scientifiques de l’espace

Durée : Environ 5 heures
Préparation en classe : Aucune

Cette activité est dédiée à l’appropriation de la démarche scientifique et de ses moments forts (questionnement, hypothèse, expérience, bilan). En rotation et en équipes, les élèves complètent trois expériences (avec aimants, balances à plateaux et flotte ou coule pour la 1re année; densité, dissolution et miscibilité pour la 2e année) leur permettant de bien assimiler cette démarche.

Après le dîner, on divise la classe en trois ou quatre et chaque équipe part en voyage dans l’espace. Mais attention! Il faudra une question, une hypothèse et une idée d’expérience permettant de tester cette dernière.

Matériel de mission

Mission : De l’Eau sur Mars 2e cycle

Durée : Environ 5,5 heures
Préparation en classe : 2 heures

Dans cette mission, la classe est séparée en deux équipes qui aura chacune le mandat de vérifier si un échantillon glacé récolté sur Mars est fait d’eau ou non. Il faudra pour cela préparer à l’école les expériences qui pourront servir d’indicateur et la liste du matériel requis pour vérifier s’il faut apporter quelque chose au CENST. Tous les élèves devraient faire les expériences au moins une fois à l’école.

Pendant la mission de l’autre équipe, des expériences sur l’eau et les liquides sont au On y voit les concepts de masse, de volume et de densité, de même que les changements d’état et la conservation de la masse. On effleure au passage les mathématiques en voyant comment les diagrammes peuvent être utilisés pour représenter graphiquement des résultats de laboratoire.

Matériel de mission

Mission : Signe de vie 

Durée : Environ 5,5 heures
Préparation en classe : 30 minutes

S’il y a de l’eau liquide sur une autre planète, est-ce qu’il y a de la vie? Pas nécessairement, mais ça vaut la peine de chercher. Encore faut-il savoir ce qu’est la vie. Avant la visite, les élèves essaient en classe de déterminer une liste de critères nécessaires pour qu’on identifie quelque chose comme étant vivant. Ces critères seront utilisés le jour de la mission.

Au CENST, on verra comment détecter des traces de vivant quand on n’a pas la chance d’avoir de grande plantes ou de gros animaux en face de soi. Fossiles, gaz, empreintes de pas, terriers, la vie laisse beaucoup de traces.

L’après-midi, chaque élève endosse le rôle qui lui a été donné en classe pour aider son équipe à déterminer si les indices trouvés sur la planète simulée indiquent la présence passée ou présente de vie.

Mission : Tempêtes spatiales

Durée : Environ 5,5 heures
Préparation en classe : Aucune

Cette activité se concentre surtout sur le volet technologie de la démarche d’investigation. Dans le but d’aller mesurer la direction du vent sur une autre planète, les élèves devront travailler en équipes pour concevoir, fabriquer et tester une girouette, une manche à air ou un autre appareil ayant la même fonction. Toutes les étapes de la démarche de conception technologique devront être complétées.

Les élèves verront aussi comment utiliser une boussole et comment s’en servir en conjugaison avec leur instrument de mesure pour déterminer le nom de la direction du vent.

L’après-midi, les équipes s’envolent deux à deux pour mettre à l’épreuve leur instrument sur le décor simulé d‘une planète gazeuse du système solaire.

Matériel de mission

Mission :  BL21 : Base lunaire du 21e siècle (Aussi disponible en anglais)

Durée : Environ 5,5 heures
Préparation en classe : 30 minutes

Dans cette grande mission, toute la classe doit déterminer quelle source d’énergie utiliser pour construire le prototype d’un générateur qui pourrait un jour alimenter une base sur la Lune. À travers quatre ateliers de science, les énergies éolienne, solaire, chimique et fossile sont analysées et comparées pour choisir l’option la plus efficace et la moins lourde à apporter. Les activités font intervenir beaucoup de balances, de grands nombres et d’unités de mesure.

Un fois le type d’énergie choisi et le dîner terminé, chacun assume le rôle qui lui a été attribué en classe, conformément à l’organigramme des vraies missions spatiales, pour atteindre, en grande équipe, l’objectif qui a été donné à la classe.

Matériel de mission

Mission : Les déchets spatiaux (Aussi disponible en anglais)

Durée : Environ 5,5 heures
Préparation en classe : 1 heure

Il y a de plus en plus de débris de satellites autour de la Terre et il faudra un jour ou l’autre les enlever. En classe, les élèves seront divisés en quatre équipes dont deux devront concevoir et fabriquer des bras magnétiques capables de ramasser les débris de fer et deux des bras mécaniques pour ramasser le reste.

Il faudra respecter toutes les étapes de la démarche de conception technologique, mais aussi produire un guide d’utilisation claire, car ce sont les membres d’une autre équipe qui devront utiliser l’appareil. Les rôles de chaque élève devront être attribués avant la visite.

Au CENST, un bras de chaque type sera utilisé dans une mission du matin et les autres le seront en après-midi. Durant la mission des autres, les élèves auront à relever un défi de fabrication de détecteur d’impact utilisant des composantes électriques simples.

Matériel de mission

Mission :  De l’Eau sur Mars

Durée : Environ 5,5 heures
Préparation en classe : 2 heures

Dans cette mission, la classe est séparée en deux équipes qui aura chacune le mandat de vérifier si un échantillon glacé récolté sur Mars est fait d’eau ou non. Il faudra pour cela préparer à l’école les expériences qui pourront servir d’indicateur et la liste du matériel requis pour vérifier s’il faut apporter quelque chose au CENST. Tous les élèves devraient faire les expériences au moins une fois à l’école.

Si la question reste la même que dans la version pour le 2e cycle, les méthodes pour y répondre gagnent en précision et en complexité. Dans tous les cas, chaque élève aura un rôle précis à jouer pendant sa mission.
Pendant la mission de l’autre moitié. De la classe, les élèves doivent planifier et réaliser la construction d’un atterrisseur à œuf permettant à une sonde de se poser en douceur, et ce en respectant les contraintes données.

Matériel de mission

Mission : Tout se transforme 

Durée : Environ 5,5 heures
Préparation en classe : 30 minutes

À travers une série d’expériences, les élèves s’approprient le concept de conservation de la matière. Quelles transformations, physiques ou chimiques, peut-on faire subir au matériel du laboratoire? Et quel sera l’impact sur sa masse totale?

La deuxième partie de la journée est consacrée aux molécules et aux atomes qui les composent. Pour faire une réaction chimique, il faut défaire des molécules et les réassembler autrement. Les équipes d’astronautes réussiront-elle à produire les ressources dont elles ont besoin pour mener à bien leur mission?

Matériel de mission

Mission : Exoplanètes

Durée : Environ 5,5 heures
Préparation en classe : 2 heures

Séparés en deux équipes, les élèves de la classe doivent faire l’analyse des conditions sur une autre planète (air, eau, minéraux) afin de déterminer si la vie pourrait s’y développer. Chacun aura un rôle à jouer pour mener à bien la mission. Ces rôles, inspirés de ces des vraies missions spatiales, devront être attribués pendant la préparation en classe.
Ils doivent aussi préparer la construction d’un atterrisseur qui permettra à une sonde de se poser en douceur sans se briser, et ce en respectant des contraintes de fabrication. Cet appareil sera assemblé au CENST avec les matériaux fournis sur place, puis testé devant la classe.

Alternativement, l’activité de conception et de fabrication de l’atterrisseur peut être remplacée par un atelier plus poussé d’identification des roches et minéraux.

Matériel de mission

Mission : Une station météo pour Mars

Durée : Environ 5,5 heures
Préparation en classe : 3 heures

Dans cette activité de grande envergure, les élèves doivent fabriquer eux-mêmes, à l’école, des instruments de mesure météorologiques qui seront utilisés lors d’une mission simulée vers une autre planète.

Les élèves sont invités à construire thermomètre, baromètre et anémomètre. Il faudra aussi calibrer et graduer les instruments pour savoir la valeur de leurs mesures. Il faudra respecter toutes les étapes de la démarche de conception technologique et produire un guide d’utilisation.

Pendant l’avant-midi, les élèves fabriqueront en plus un hygromètre à cheveu, un pluviomètre et une boussole. En après-midi, une mission aura lieu dans laquelle les élèves occuperont des rôles déterminés à l’avance dans le but d’utiliser les instruments fabriqués dans le contexte d’une mission sur Mars.

Matériel de mission

Il est aussi possible de développer une nouvelle mission ou d’en modifier une déjà existante dans le but de répondre aux besoins particuliers de votre classe. Une telle mission sera développée en collaboration avec l’enseignant, la personne responsable du CENST et les conseillers pédagogiques en science et technologie.

Si votre groupe reste au CENST plus longtemps que la durée suggérée, le temps supplémentaire peut être consacré à une période de questions des élèves à l’intention de l’animateur où tous les sujets de science et technologie (et plus encore) peuvent être traités. C’est le moment idéal pour bâtir des ponts avec les autres disciplines académiques. Les élèves sont invités à préparer leurs questions à l’avance ou à se laisser guider par les événements de la mission réalisée sur place. Si les questions sont décidées d’avance, il serait utile de les faire parvenir quelque temps avant la visite au CENST pour permettre à l’animateur de préparer ses réponses.